Skip to main content

Posts

Showing posts from August, 2011

Selah Sue / Moby / Get Up! festival - Lost in music

En deux jours, j’ai vécu deux expériences très différentes, fan de Martin Solveig, j’ai craqué mon portefeuille pour la fameuse “nuit blanche”, l'évènement ELECTRO de la foire aux vins de Colmar, une énorme Boum rassemblant plus de 10000 personnes. Le lendemain, j’enchaînais avec le triple-concert suivi de l'after Still Up à la ferme.
Deux soirée electro. Deux mondes.

PART 1 - Music is lost

peu après minuit, Lafaille prend les platines pour chauffer la foule.
Deux erreurs se sont glissées dans la phrase précédente, sauras tu les trouver? D'une, il ne prend pas vraiment les platines puisqu'il mixe les bras en l'air... De deux, la foule est déjà chaude, bon, c'est la fête du vin après tout... Le public est conquis d’avance (lire “déshinibé” :), à la moindre gesticulation du clownesque Lafaille, le stade, pardon, le théatre scande des POOOOO POPOPOPO POOOOO POOOOO. Les conaisseurs ne s’y trompent cependant pas, musicalement on reste sur sa faim. Lafaille ... FAIL! …

Mendo @ la Ferme, Colmar (Get Up festival 2011)

Still Up is back!
Ils sont de retour... Les 3 mousquetaires de l'electro colmarienne : Charles de Batz de Castelmore d'ArtagnanPaul de PEG de Colmar downtown, Athos, pardon : Gonzos, sans oublier le Porthos (Aramis en retard n’arrivera que Jeudi)
Pour la troisième année consécutive, la Ferme ouvre ses portes au festival GET UP à l’occasion de la foire aux vins de Colmar, à peine le dernier verre de vendanges tardives vidé, les insatiables traversent la route direction le “dancing” de la Ferme Elter :)

Pour cette Saturday Night, “Still Up” réinvite David MENDO, sa House chaleureuse ayant déjà enflammée le dancefloor de la ferme en Mai 2010

Mendo, c’est l’enfer
en maître de cérémonie, un Lucifer Suisse, pays du chocolat, des lacs et donc de la House.
Réincarné sous les traits de Mendo, beau gosse Hispano-Suiza, Lucifer emmène la foule de plus en plus nombreuse vers une partouze atomique, une fornication virtuelle (ou pas ^_^), bafouant au passage l’ensemble des dix-commandements…