Skip to main content

Selah Sue / Moby / Get Up! festival - Lost in music


En deux jours, j’ai vécu deux expériences très différentes, fan de Martin Solveig, j’ai craqué mon portefeuille pour la fameuse “nuit blanche”, l'évènement ELECTRO de la foire aux vins de Colmar, une énorme Boum rassemblant plus de 10000 personnes. Le lendemain, j’enchaînais avec le triple-concert suivi de l'after Still Up à la ferme.
Deux soirée electro. Deux mondes.

PART 1 - Music is lost

peu après minuit, Lafaille prend les platines pour chauffer la foule.
Deux erreurs se sont glissées dans la phrase précédente, sauras tu les trouver?
D'une, il ne prend pas vraiment les platines puisqu'il mixe les bras en l'air...
De deux, la foule est déjà chaude, bon, c'est la fête du vin après tout...
Le public est conquis d’avance (lire “déshinibé” :), à la moindre gesticulation du clownesque Lafaille, le stade, pardon, le théatre scande des POOOOO POPOPOPO POOOOO POOOOO.
Les conaisseurs ne s’y trompent cependant pas, musicalement on reste sur sa faim.
Lafaille ... FAIL!
Le petit Martin est attendu par ses parents aux platines. Solveig, un des héro de la House française a revêtu son costume de tennisman et de "crowd pleaser". Et la foule est contente, c'est du délire. Solveig lui MIXE, comme un vrai DJ, mais il sait que dans la foule il y a mamie Simone et ses petits-enfants, alors pas de "Heart of Africa" ce soir, en deux coup de fader Solveig passe de la House au R&B, glisse du DubStep entre deux HipHop, puis rebalance sa House Funky. Résultat? Des Mash-Up improbables mais réussis mélangeants Solveig, Kelis et Beyoncé.
On termine avec Bof Sinclar (non ce n'est pas une typo ;), dont je n'attendais pas grand chose, et j'ai été servi. On se paie même le luxe d’enchaîner deux morceaux avec un blanc au milieu, et puis Sinclar c'est pas ma came, malgré un premier album épatant entre samples de Prince et tuerie GymTonic (ah mais j'oubliais, c'est pas de lui mais du génial Bangalter ^^)

Bref, vous l'aurez compris, on va à la nuit blanche comme on va au stade de foot, pas pour la qualité musical mais pour faire la fête à base de vin, de bières et de POOOOO POPOPOPO POOOOO POOOOO.
La musique se perd quelque part dans le show.
Une illustration de l'ambiance de fous sur le site du journal l'Alsace:
http://www.lalsace.fr/actualite/2011/08/11/folie-blanche-a-colmar-avec-solveig-et-sinclar

PART 2 - Lost in music


Le lendemain, 18h30 (oui bordel c'est TOT!!), une belle petite Belge monte sur scène et file une grande claque aux quelques 6000 spectateurs présents!
Selah Sue dont je suis tombé amoureux aux premières vidéos Youtube.
Selah Sue, sa voix pleine d'âme, de SOUL, la vraie.
Selah Sue et ses mimiques mignonnes.
Il manque une grande voix à la Soul depuis qu'Amy Winehouse s'est perdue dans ses excès, ne cherchez plus la prochaine grande Dame du genre! Selah revient au mois de Novembre à La Laiterie.
Oui elle est toute petite (et mignonne, je l'ai déjà dit?), mais Solveig est petit, Mendo est petit, Prince est petit, je KIFFE les petits (et ceci n’est pas une dédicace à mes deux accompagnatrices de début de concert ;-)
Gaetan Roussel, pop-rock franco-anglaise bien ficelée, c'est énergique, ça envoie, mais on n'arrive pas à comprendre les paroles ni à vraiment distinguer les instruments, je crois que c'est Miles Davis qui disait que dans la musique ce ne sont pas les notes qui sont importantes, mais les silences autour, à méditer.

Je quitte la foule, je picole (thé pêche et citronade) et recroise des connaissances en attendant ....... MOBY.
Moby, je t'ai abandonné, j'ai acheté tes premiers albums que j'ai adoré, je ne suis jamais venu te voir en live, pardon Moby, pardon du fond du slip!
Moby DJ, Moby multi-instrumentaliste, Moby House, Moby electro-rock, Moby-lette, Moby qui ressuscite le BLUES. Merci.

Et que dire de Joy Malcom, sa chanteuse présente sur la plupart des morceaux? Rien. Rien en tout cas qui puisse lui rendre hommage.

De l'electro live, avec des morceaux de vrais instruments dedans, à l'image d'un Laurent Garnier ou d'un Nicolas Jaar, un premier coup de pied au cul à la nuit blanche!
La nuit justement, n'est pas fini...

Direction "La Ferme", les voisins d'en face, pour le 5ème jour du festival Get Up!
J'arrive un peu tôt, les MP3 d'Aramis pleurent dans la nuit solitaire, y a personne, j'ai mal, je cogite...trop.

A deux doigt d'aller me coucher, je tiens bon... Du monde commence à arriver, Aramis monte le son, et la pression.
Un DJ campe derrière ses platine avec une mission : faire danser la foule, la déshiniber, la conquérir peu à peu, jusqu'à l’abandon. Les feignasses de la nuit blanche ne connaissent pas ce problème, le public applaudi avant même la première note et en cas de baisse de régime, on mixe un petit Manu Chao, un Tata Yoyo ou un M.A.R.S, et ça repart! ("un Mars et ça repart", oui j'en suis fier! ^^).
Ici, Aramis doit convaincre le public, et il est bon le bougre!
Long story made short, en fin de set Aramis a mis le feu à la salle, ça danse de partout et je suis finalement bien heureux d'être resté! Merci m'sieur!

Soul Furik, arrivé en pantoufles va devoir sortir les chaussures à crampons pour assurer tant la salle est sous pression (bah il a vu pire, au 'Fat Club' il est passé derrière un matraquage en règle, même pas mal! ^^)
Et pépite après pépite, ça décolle... Deuxième coup de pied au cul à la "nuit blanche", je pourrais vous recoller l’article d’il y a 2 ans tant le son est bon (tiens, c'était les mêmes aux manettes), tant je prends mon pied, tant les filles sont belles...
(oui je sais, incorrigible rêveur je suis)

Une soirée vraiment réussi pour moi? Quand avec 0% d'alcool dans le sang la MUSIQUE me déshinibe, quand je me perds dans la musique!

Kakoo termine tout le monde avec brio, il est 5 heures du matin, nous sommes une centaine de survivants à vouloir ne jamais repartir, Boogie Man gonna get you!
Chicago, Berlin, Zürich...
Pour quoi faire? J'ai les mêmes à la maison.

Tu veux kiffer de la bonne House, garantie sans POOOO POPOPOPO POOOO? Ramène tes fesses à la Ferme, bois une Vodka-pomme ou un Coca et laisse toi aller.


Et pour ceux qui ont lu jusqu'au bout, l'article d'il y a pile poil 2 ans, déjà avec Aramis, Soul Furik et des Sexy danseuses : http://www.facebook.com/note.php?&note_id=133412348627

Comments