Skip to main content

Posts

Showing posts from 2013

Maceo Parker @ Grand Casino Basel 14.05.2013

70 ans, #Good God#, Maceo Parker a 70 ans #Uh!# et toutes ses anches #Ha!#

Pour la quatrième fois #Ow!# j'assiste à un concert de ce monstre sacré #Good God#, énorme boeuf #Ha!#, fantastique Jam #Huh!#, magistral cours de l'histoire du Funk en presque 3 heures de show! et #What about the band?# 
What about this TIGHT band?

3 heures de Jam, peu de temps morts, excepté les cinq minutes ou Maceo joue du Jazz pour bien faire passer le message au public : "THIS IS NOT WHAT WE PLAY!", un solo de Basse un peu long ou le maintenant traditionnel hommage Soul à Ray. Le reste, #Good God#, le reste n'est que pure rythme, basse dans ta face, batterie qui rit, clavinet funky et groove joyeux.

SCHOOL'S IN, indeed, Maceo et son groupe #What about the band?# convoquent le public pour une révision générale dont on ressort avec une patate, la banane, la pèche! (n'en jetez plus)

1964, James Brown et on se sent bien, 1975, George Clinton, la ville de Bâle devient Chocolat, 19…

Naive New Beaters @ Le Grillen 06.04.2013

J'aime bien les vieux prénoms, Oscar ou Léon par exemple, mais aussi David Boring, Eurobelix, ou Martine Luther BB King, ça respire le vieux tout ça, et pourtant c'est tout neuf, Naive New Beaters, ou comment faire du neuf avec du vieux.
(ou avec des vieux pour mini-Oscar ^_^).

Au Grillen, j'y allais un peu à l'aveugle, ne sachant pas trop ce que j'allais entendre, sans me douter que je tomberai sur trois fêlés français (vieux) déguisés en canadiens (neuf) balançant une pop (vieux) rappée (neuf), un funk (vieux) samplé (neuf) et un rock (vieux) electro (neuf).
Tu comprends le principe ou je recommence?

Tenues indécentes, énergie à revendre, chauffage de salle à blanc, ces trois malades conquérissent (si si, ils conquérissent, je fais du neuf avec du vieux) le public du Grillen de Colmar avec aisance, public où se mêlent jeunes ados, quadra smarts et anciens hardos torses nus... Life is a party!

Alors certes, c'est tout dans le décalage, le quatrième degré  mais …

Echomatic @ Le Cotton Club 05.04.2013

Tout commence par un post anodin, presque trop discret, de l'ami "In Colmar We Pulse" annonçant un concert dans un Bar plutôt tranquille et cosy du cru, j'ai nommé Le Cotton Club...
Un vendredi soir où je n'ai rien prévu, où ma nonchalance m'a fait oubliée qu'à quelques lieux d'ici jouait le génialissime groupe d'Erik Truffaz, bref, tout commence par un PLAN B...

Le concert débute peu après les douze coups de 21 heures et très vite, on sent le talent du groupe, la grâce de la voix de Jérémie Clamme, pieds nus, marchant sur l'eau, prêchant la bonne parole aux ouailles encore un peu égarées dans leurs fauteuils simili-cuir, les vapeurs de Pina Colada et les bulles de leur Moët.

C'est Folk, c'est Rock, Pop-Thatchérienne aussi (Big up à la dame de fer, partie rejoindre les Sex Pistols!), pas über-funky donc, mais délivré avec de l'âme, je me nourris de cette palette musicale avec délectation!

Des morceaux planants, d'autres plus r…

Mono (Japan) de retour en Alsace

Mono, dont la meilleure description qui me vienne à l'esprit est "groupe de Rock mélancolique", revient au Noumatrouff le 1er Mars 2013,  je ne peux que vous encourager à vous laissez emporter par le flux et le reflux de leurs vagues sonores...

Ci contre quelques photos prises lors de leur passage à Colmar au Grillen en 2011.





Mass affection

Love is not a gun
Shooting straight in the heart
You don't aim and ignite
It does not unload easily

Love is like a sword
Two sided and cutting
Those who live by love
Shall die by love


Love is a weapon of mass affection